10ème anniversaire du GRECO

Le GRECO comprend désormais 45 des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe, ainsi que les Etats-Unis d’Amérique. En tant qu’organe de l’Organisation chargé de la surveillance de la lutte contre la corruption, le GRECO s’assure du respect des engagements des Etats membres dans ce domaine, établit des recommandations spécifiques et ciblées, puis évalue la mise en œuvre de ces recommandations dans la pratique.

Des représentants des Etats membres du Conseil de l’Europe – y compris plusieurs ministres de Justice et secrétaires d’Etat – et d’organisations internationales se réuniront pour examiner les enjeux et réalisations dans le domaine de la lutte contre la corruption en Europe. La conférence célèbrera le 10e anniversaire de la création du Groupe d’Etats contre la Corruption (GRECO).
Les participants évalueront les progrès réalisés en matière de prévention de la corruption dans l’administration publique, de législation anti-corruption et de transparence du financement politique. Ils débattront également de la coopération des acteurs internationaux, des futurs défis et sujets qui s’avèrent de plus en plus pertinents, tels que le lobbying et la corruption dans le secteur privé.
La conférence est organisée avec le soutien de la Présidence Slovène du Comité des Ministres du Conseil de l´Europe et le gouvernement de Monaco.
Maud de Boer-Buquicchio, Secrétaire Générale a.i. du Conseil de l’Europe, Aleš Zalar, Ministre de la Justice de Slovénie, et Drago Kos, Président du GRECO et Président de la Commission de prévention de la corruption en Slovénie, ouvriront la Conférence.
Les ministres de la Justice de l´Allemagne, de l´Arménie, de la Croatie, de la Finlande, de la Fédération de Russie et de la Turquie ; le vice ministre de la Justice de la Lithuanie et les secrétaires d´Etat de la France, de la Pologne et de la Suisse, ainsi que le Commissaire aux droits de l´homme du Conseil de l´Europe interviendront lors la conférence.

Dix années se seront écoulées depuis la première réunion plénière du Groupe d’Etats contre la corruption – GRECO, à laquelle avaient pris part, à Strasbourg, 21 Etats membres du Conseil de l’Europe.

Hormis le Liechtenstein et Saint-Marin, le GRECO comprend désormais 45 des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe, ainsi que les Etats-Unis d’Amérique. En tant qu’organe de l’Organisation chargé de la surveillance de la lutte contre la corruption, le GRECO s’assure du respect des engagements des Etats membres dans ce domaine, établit des recommandations spécifiques et ciblées, puis évalue la mise en œuvre de ces recommandations dans la pratique.

Cette conférence, qui se déroulera sous la présidence slovène du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, constitue un événement de haut niveau rassemblant des ministres, des secrétaires d’Etat, ainsi que d’autres acteurs importants dans la lutte contre la corruption, y compris des représentants de plusieurs organisations et organes internationaux.

Au cours des deux sessions matinales de la Conférence, des ministres et des secrétaires d’Etat de quelque quatorze pays mettront en lumière les réalisations accomplies dans trois domaines distincts :

La prévention de la corruption – combattre la corruption dans l’administration publique

La contribution du droit pénal à la lutte contre la corruption

La transparence du financement politique

Les deux tables rondes techniques de l’après-midi seront consacrées à La coopération des acteurs internationaux dans la lutte contre la corruption ainsi qu’aux Défis futurs et thèmes émergents, tels que le lobbying ou la corruption dans le secteur privé.

Mme Maud DE BOER-BUQUICCHIO, Secrétaire Générale a.i. du Conseil de l’Europe, M. Aleš ZALAR, Ministre de la Justice de Slovénie, et M. Drago KOS, Président du GRECO et Président de la Commission de prévention de la corruption en Slovénie, s’exprimeront lors de la séance d’ouverture de la Conférence.

JPEG - 11.6 ko
Jean-Marie BOCKEL, le 5 octobre 2009 au GRECO

Discours prononcé par Jean-Marie BOCKEL, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre d’Etat, ministre de la Justice et des Libertés.

Word - 48 ko
Discours Jean-Marie Bockel
(Word - 48 ko)

Dernière modification : 20/10/2015

Haut de page