16e Conférence des Ministres responsables du Sport du Conseil de l’Europe

Ce jeudi 11 février 2021 s’est tenue en visioconférence la session de clôture de la Conférence ministérielle des ministres des Sports du Conseil de l’Europe .

La 16ème Conférence du Conseil de l’Europe des Ministres responsables du sport s’est conclue ce jeudi 11 février 2021.

Une trentaine de ministres européens en charge des sports ont pris part à cette importante conférence marquée par l’adoption de deux résolutions adoptées à l’issue de cette conférence ministérielle :

- La résolution sur l’approche européenne des politiques sportives : une révision de la Charte européenne du sport

- La résolution sur les droits de l’Homme dans le sport

Après avoir ouvert la Conférence ministérielle le 5 novembre 2020, Mme Roxana Maracineanu, ministre française déléguée chargée des Sports, a activement participé à la table-ronde ministérielle du 15 janvier 2021. Elle y a notamment rappelé notre attachement à la dimension éducative du sport ainsi qu’aux valeurs et à l’éthique du sport. Elle s’est réjouie que ces deux orientations soient au cœur du projet de révision de la charte européenne du sport.

Elle a souligné le rôle du sport comme accélérateur de progrès, notamment en matière de droits de l’Homme, ce qui oblige collectivement tous les acteurs du sport à être exemplaires en la matière et a insisté sur la nécessité que le respect des droits de l’Homme et des libertés individuelles conditionne l’accueil des grands événements sportifs internationaux.

À ce titre, elle a accueilli très favorablement le fait que le projet de révision de la charte européenne du sport prenne en compte les nouveaux acteurs de l’environnement sportif professionnel et marchand, qui ont également vocation à afficher leur engagement aux côtés des autorités publiques pour défendre l’intégrité du sport et ses principes de solidarité, notamment entre le sport professionnel et le sport amateur.

JPEG

Depuis plus de quarante ans, le Conseil de l’Europe prône le fair-play et le respect dans le domaine sportif par l’action qu’il mène pour lutter contre la corruption et rendre le sport sain, éthique et accessible à tous. Ces travaux contribuent à l’instauration de sociétés démocratiques inclusives et respectueuses des droits de l’homme et de l’État de droit, valeurs qui sous-tendent l’ensemble des activités du Conseil de l’Europe

Dernière modification : 11/02/2021

Haut de page