Amani Ballour, pédiatre syrienne qui a dirigé un hôpital souterrain, reçoit le prix Wallenberg du Conseil de l’Europe

Depuis 2014, le prix Raoul Wallenberg du Conseil de l’Europe récompense tous les deux ans une personne, un groupe ou une organisation pour ses accomplissements humanitaires exceptionnels. Cette année, le prix a été décerné à Amani Ballour, pédiatre syrienne qui a dirigé un hôpital souterrain dans sa ville natale de Douma, dans l’est de la Goutha, de 2012 à 2018.

Son courage sans faille lui a permis de sauver des centaines de personnes pendant la guerre en Syrie. « Le docteur Amani Ballour est un exemple éclatant de l’empathie, de la vertu et de l’honneur qui peuvent fleurir même dans les pires circonstances : au milieu de la guerre et de la souffrance », a ainsi déclaré Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe.

Témoin des frappes aériennes perpétrées par le gouvernement syrien qui ciblent les réfugiés et les hôpitaux, Amani Ballour se porte volontaire pour aider les blessés, alors tout juste diplômée en pédiatrie. Elle dirigera quelques années plus tard une équipe d’une centaine de personnes dans l’hôpital souterrain surnommé « La Grotte » (The Cave). « La Grotte est devenue un havre d’espoir et de sécurité pour beaucoup de civils assiégés. Là, le docteur Ballour a risqué sa propre sécurité pour aider ceux qui en avaient le plus besoin. Avec d’autres, elle a agi jour après jour pour sauver la vie d’un grand nombre de gens, y compris des enfants souffrant des effets d’armes chimiques », a ajouté la Secrétaire Générale.

Forcée de fuir la Syrie en 2018, elle est aujourd’hui réfugiée en Turquie d’où elle continue à offrir son aide à une fondation turque qui soutient le corps médical et en particulier les femmes dirigeantes dans les zones de conflit.
Le prix Wallenberg lui a été remis le vendredi 17 janvier 2020 au Conseil de l’Europe. La cérémonie a été suivie par la projection du film documentaire « The Cave », nominé aux Oscars 2020.

Ce fût également l’occasion de célébrer le 75ème anniversaire de l’arrestation de Raoul Wallenberg à Budapest par les forces soviétiques. Pendant la seconde guerre mondiale, ce diplomate suédois avait sauvé des dizaines de milliers de Juifs de l’Holocaust.

Le jury du prix remis en son honneur est composé de six personnes nommées par le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, le ministère suédois des Affaires étrangères, la municipalité de Budapest, l’Institut Raoul Wallenberg de Lund, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et la famille de Raoul Wallenberg.

A gauche de la photo, Mme Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe et à droite, Mme Amani Ballour. - JPEGA gauche de la photo, Mme Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe et à droite, Mme Amani Ballour.

Dernière modification : 20/01/2020

Haut de page