Contribution française au Fonds pour les Migrants et Réfugiés

La France a décidé de verser une contribution volontaire de 3 millions d’euros au Fonds pour les Migrants et les Réfugiés, créé par la Banque de Développement du Conseil de l’Europe.

Banque de développement du Conseil de l'Europe - PNG
A l’approche du 60ème anniversaire de la création de la BDCE, la France tient à renouveler son engagement auprès de la BDCE.

La création du fonds pour les Migrants et les Réfugiés constitue, selon les ministres concernés des Finances et des Comptes publics, des Affaires étrangères et du Développement international et de l’Intérieur une réponse forte à la crise des réfugiés qui frappe notre continent, avec ses conséquences humaines, économiques et politiques.
L’appui aux réfugiés et aux migrants fait partie du mandat comme de la raison d’être historiques de la BDCE, qui a accumulé une expérience considérable dans ce domaine. Par la création de ce nouveau Fonds, la BDCE est appelée à devenir un maillon important de la réponse, européenne et multilatérale, à la crise. Il s’agit d’un défi considérable, mais aussi d’une opportunité unique pour donner une visibilité et une dynamique nouvelles à cette institution européenne basée à Paris.

Crédits Photo : © Conseil de l’Europe

Dernière modification : 05/02/2016

Haut de page