Contribution volontaire de la France

Le gouvernement de la France a accordé une contribution volontaire au Conseil de l’Europe d’environ 29 000 € pour réduire l’arriéré d’affaires de la Cour européenne des droits de l’homme, ainsi que pour combattre la violence à l’égard des femmes (GREVIO).

Ces deux sujets font partie des priorités que la Présidence française du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe portera pendant son mandat, qui débutera le 17 mai prochain.

JPEG

Dernière modification : 18/03/2019

Haut de page