Discours de la ministre de la Justice, Mme Nicole Belloubet à la Conférence d’Helsinki sur l’intelligence artificielle

La ministre de la Justice, Mme Nicole Belloubet, s’est exprimée aujourd’hui en introduction de la conférence sur l’intelligence artificielle organisée à Helsinki par la présidence finlandaise du Comité des ministres. A la suite du ministre finlandais des Affaires étrangères et du Secrétaire général du Conseil de l’Europe, la ministre a déclaré qu’au-delà des aspects techniques, largement étudiés au plans national et international, l’intelligence artificielle constituait désormais un enjeu crucial pour la protection des droits fondamentaux, l’Etat de droit et la démocratie.

Elle a mis en avant les opportunités permises par les développements numériques, notamment en vue d’un meilleur accès des justiciables à la justice et la mise en place, à l’horizon 2022, d’un service numérique de la justice. Elle a également souligné les risques que les techniques d’intelligence artificielle faisaient peser sur les démocraties, en évoquant en particulier la diffusion des fausses nouvelles en période électorale et les propos haineux sur Internet.

Sur ces points, elle a encouragé la mise en place de cadres juridiques communs aux Etats membres du Conseil de l’Europe. Elle a salué à cet égard l’adoption récente, par la Commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ), de la Charte éthique européenne d’utilisation de l’intelligence artificielle dans les systèmes judiciaires et leur environnement ainsi que la déclaration du Comité des Ministres du 13 février dernier sur les capacités de manipulation des processus algorithmiques.
JPEG

Dernière modification : 27/02/2019

Haut de page