Entretien du Président de la République avec le Secrétaire général du Conseil de l’Europe, M. Thorbjørn Jagland (31 août 2017)

Le Président de la République a réaffirmé la fierté de la France d’accueillir sur son territoire une organisation dont la mission primordiale est de veiller au respect des droits de l’Homme et des principes démocratiques sur l’ensemble du continent européen.

Emmanuel Macron a également souligné son attachement à la bonne exécution des arrêts de la Cour européenne des droits de l’Homme, dont l’autorité ne saurait être remise en cause.

Le Président de la République a jugé essentiel de préserver le cadre de coopération impliquant les 47 États membres de l’organisation et l’espace juridique commun à tous les pays européens, qui garantit à nos citoyens un niveau de protection sans équivalent dans le monde.

Le Président de la République et le Secrétaire général du Conseil de l’Europe ont enfin évoqué le défi que représente le terrorisme pour nos sociétés démocratiques et le souci constant de la France que les travaux d’adaptation de notre législation à cette menace soient menés dans le plein respect de l’État de droit et de la liberté d’expression, dont le Conseil de l’Europe et la Cour européenne des droits de l’Homme sont des garants essentiels.

Dernière modification : 06/09/2017

Haut de page