Inauguration de l’exposition "La France et la Cour Européenne des Droits de l’Homme"

Ce vendredi 14 juin, Mme Amélie de Montchalin, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargée des Affaires européennes, et M. Linos-Alexandre Sicilianos, Président de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), ont inauguré l’exposition « La France et la Cour Européenne des Droits de l’Homme » au Palais des droits de l’Homme.

JPEG

Le Président Sicilianos a souligné l’étroite relation unissant notre pays à cette Institution, tant en raison du siège même de l’organisation, basé à Strasbourg, que par le rôle illustre joué par de nombreuses personnalités françaises pour que vive le système européen de protection des droits de l’homme.

Mme de Montchalin a rappelé l’attachement profond de la France à la CEDH, illustré par la venue du Président de la République en octobre 2017 et son engagement de se soumettre pleinement aux normes de la Convention européenne des droits de l’Homme, lesquelles avaient contribué à améliorer notre législation nationale et notre système juridique. Elle a insisté sur le fait que la préservation et le renforcement du Conseil de l’Europe en matière de protection des droits de l’Homme étaient au cœur des priorités de la présidence du Comité des ministres. La Secrétaire d’Etat s’est dite particulièrement attentive au renforcement de l’autorité de la Cour, de ses moyens et de son rayonnement, ainsi qu’à l’exécution de ses arrêts. Elle a salué le dialogue des juges qui s’est noué avec nos juridictions supérieures et a indiqué qu’une Conférence des cours suprêmes, organisée par les trois Cours supérieures françaises, aura lieu les 12 et 13 septembre.

Mme de Montchalin s’est en outre félicitée de la ratification du Protocole 16, qui a permis son entrée en vigueur. Elle a d’ailleurs rappelé que la Cour de cassation avait récemment fait usage, la première, de cette faculté.
La Secrétaire d’Etat a enfin rendu hommage aux personnalités françaises qui ont contribué activement au développement de l’Institution, en particulier René Cassin, son ancien Président.

Cette exposition sera visible pendant toute la durée de la Présidence française dans le hall d’accueil de la Cour européenne des droits de l’Homme et de manière exceptionnelle au Lieu d’Europe du 21 au 30 juin, puis du 31 août au 5 septembre (plus d’informations sur le site du Lieu d’Europe).

JPEG

Dernière modification : 17/06/2019

Haut de page