Jeux paralympiques : le Conseil de l’Europe promeut un sport éthique et inclusif

Le 24 août dernier se sont ouverts à Tokyo les Jeux paralympiques, et cinquante quatre médailles ont été remportées par l’équipe de France. L’occasion de rappeler que le Conseil de l’Europe promeut un sport plus éthique, plus inclusif et plus sûr, et porte une attention particulière aux personnes en situation de handicap.

JPEG

Grâce à son pouvoir fédérateur, le sport permet de stimuler la confiance en soi et l’esprit collectif. En 1992, le Conseil de l’Europe adopte la Charte européenne du sport qui devient le point de référence en termes de principes et de valeurs pour le développement du sport en Europe. L’accessibilité des installations sportives et des activités pour les personnes atteintes d’un handicap est mis en avant au sein de la Charte.

Néanmoins, dans un monde en constante évolution, le milieu sportif fait face à d’importants défis. C’est pourquoi, lors de la 16e Conférence du Conseil de l’Europe des ministres responsables du sport, organisée en février 2021 conformément aux activités de l’Accord partiel élargi sur le sport (APES) conclu en 2007, deux résolutions ont été adoptées. La première concerne une révision de la Charte afin que le nouveau texte facilite un accès au sport pour tous. Le Projet 4 de la Charte révisée, approuvé par le Comité de direction de l’APES, fait mention d’une « politique de tolérance zéro face à la violence et à toutes les formes de discrimination, en accordant une attention particulière aux personnes et aux groupes en situation de vulnérabilité, comme les enfants, les migrants et les personnes handicapées ». La deuxième résolution adoptée concerne les droits de l’Homme dans le sport. Ainsi, le Conseil de l’Europe promeut, protège et assure le suivi de la mise en œuvre des droits de l’homme pour tous, y compris pour les personnes en situation de handicap.

Grâce à l’Accord partiel élargi sur le sport, auquel la France a adhéré dès la conclusion, le Conseil de l’Europe a développé un programme paneuropéen promouvant la diversité dans le sport et par le sport. Ses travaux visent à l’instauration de sociétés démocratiques inclusives et respectueuses des droits de l’Homme et de l’État de droit. Différents acteurs, issus des autorités publiques et du mouvement sportif, sont impliqués et jouent un rôle important pour le renversement les tendances discriminatoires. Afin de favoriser la pleine participation des personnes en situation de handicap à la vie sociale et sportive, des manuels recensant les bonnes pratiques en Europe ont été rédigés.

La promotion et la protection des droits des personnes en situation de handicap est primordial dans le travail effectué par le Conseil de l’Europe afin de pouvoir et protéger les droits de tous les citoyens. Dans ce cadre, la Stratégie du Conseil de l’Europe sur le Handicap 2017-2023 « Droits de l’homme : Une réalité pour tous » vise à réaliser l’égalité, la dignité et l’égalité des chances des personnes en situation de handicap afin de leur assurer l’indépendance, la liberté de choix et la pleine participation dans les domaines particuliers d’intervention du Conseil. Un Manuel de bonnes pratiques pour le handisport en Europe a été publié en 2015.

Ainsi, les jeux paralympiques constituent des occasions exceptionnelles de mettre en lumière cette universalité et cette diversité du sport en donnant une visibilité aux personnes atteintes de handicaps pour plaider en faveur d’une société plus inclusive, opportunité dont la France saura se saisir pour les Jeux de Paris 2024.

Dernière modification : 21/09/2021

Haut de page