L’Ambassadrice Fontanel présidera le 22e Festival Étoiles et Toiles

Le 6 octobre prochain débutera le festival Étoiles et Toiles du Cinéma Européen, issu d’une collaboration entre le Fonds de soutien à la coproduction cinématographique du Conseil de l’Europe et le cinéma Odyssée de Strasbourg. Dans le cadre de cette 22e édition, une série de longs métrages seront présentés au terme de laquelle le jury, présidé par l’Ambassadrice Marie Fontanel, Représentante permanente de la France au Conseil de l’Europe, desservira deux prix pour les « Droits de l’Homme » et pour la « Création Artistique ».

JPEGFruit d’une étroite collaboration entre Eurimages, Fonds de soutien à la coproduction cinématographique du Conseil de l’Europe, et le cinéma Odyssée de Strasbourg, le Festival Etoiles et Toiles du Cinéma Européen a pour objectif la mise en avant du cinéma d’auteur ainsi que la défense des valeurs du Conseil de l’Europe, à savoir les droits de l’Homme, la démocratie et l’État de droit. Cette manifestation permet de rassembler des personnalités du monde culturel, des ambassadeurs et ambassadrices ainsi que des officiels du Conseil de l’Europe et de la ville de Strasbourg.

Lors d’une Conversation avec le Directeur de l’Odyssée, Faruk Gunaltay, l’Ambassadrice Marie Fontanel, présidente du jury de la 22ème édition, se confie sur la relation qu’elle entretient avec la culture, et plus particulièrement avec le cinéma mais également sur l’influence de la France dans le secteur culturel en Europe et au-delà, et ce notamment lors de la crise sanitaire.

PNG

Fortement impactée par les restrictions liées à la pandémie, « la culture n’a jamais disparu ». Telles sont les mots de l’Ambassadrice Marie Fontanel qui préfère mettre en avant les nouveaux moyens d’accès à la culture, développés durant cette période prenant comme exemple les danseurs de l’Opéra de Paris offrant un ballet filmé par Cédric Klapisch et diffusé sur les réseaux sociaux.

Se réjouissant toutefois de la réouverture des salles de spectacle et de cinéma, lieux de partage et d’enrichissement, elle évoque ses premiers souvenirs cinématographiques, les réalisateurs qu’elle affectionne et sa découverte du cinéma asiatique. Citant Costa-Gavras, Henri Verneuil ou encore Ken Loach, l’Ambassadrice défend des films engagés, sociaux et politiques, comme ceux projetés lors du Festival. Ces derniers font généralement échos à la réalité politique et intergouvernementale à laquelle sont confrontés les membres du Jury, Ambassadrices et Ambassadeurs, Représentants Permanents de leurs pays auprès du Conseil de l’Europe et membres de l’Organisation.

La Conversation s’achève par l’évocation de la force du cinéma qui réside dans la résonance qu’une projection peut avoir pour chacun d’entre nous. Un film ne produit pas du sens uniquement par l’intention du réalisateur mais également par sa réception par le spectateur. C’est avec leurs expériences et interprétations propres de ces films que les membres du Jury du Festival Étoiles et Toiles du cinéma européen devront donc s’accorder afin de desservir le prix pour les « Droits de l’Homme » et le prix pour la « Création Artistique » lors de la cérémonie de clôture.

Étoiles et Toiles du Cinéma Européen

Dates :
A partir du 6 octobre 2021
Lieu :
Cinéma Odyssée
3, rue des Francs Bourgeois
67000 Strasbourg

Dernière modification : 26/08/2021

Haut de page