L’Observatoire de l’enseignement de l’histoire en Europe tient sa première conférence

Les 2-3 décembre, l’Observatoire de l’Enseignement de l’Histoire en Europe tenait sa première conférence annuelle, à Strasbourg. L’occasion de mesurer le chemin accompli depuis sa création un an auparavant et de répondre à la question : "Préserver la démocratie : à quoi sert l’enseignement de l’Histoire ?"

L’Observatoire de l’enseignement de l’Histoire en Europe, créé à l’initiative du gouvernement français en novembre 2020, a tenu sa première conférence annuelle les 2 et 3 décembre 2021 à Strasbourg. Le thème de la Conférence, "L’Histoire pour la démocratie", reflète la mission de l’Observatoire de renforcer la culture démocratique en Europe par l’enseignement de l’histoire.

L’événement hybride a rassemblé plus de 400 participants et permis aux professionnels de l’éducation, aux représentants des gouvernements et à d’autres parties intéressées d’engager des débats de haut niveau sur l’état de l’enseignement de l’histoire en Europe. Parmi les participants de haut niveau figuraient, entre autres, Mme Marija Pejčinović Burić, Secrétaire générale du Conseil de l’Europe, M. Jean-Michel Blanquer, ministre français de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, ainsi que ses homologues espagnol, nord-macédonien et serbe. On notera également pour s’en féliciter le soutien tangible annoncé par le vice-président de la Commission européenne, M. Margaritis Schinas, à hauteur de un million d’euros.

Le Président du Comité de direction de l’Observatoire, M. Alain Lamassoure, a invité l’ensemble des Etats Parties à la Convention culturelle européenne à rejoindre l’Observatoire, composé à ce jour des dix-sept pays fondateurs : Albanie, Andorre, Arménie, Chypre, France, Géorgie, Grèce, Irlande, Luxembourg, Malte, Portugal, République de Macédoine du Nord, Fédération de Russie, Serbie, Slovénie, Espagne, Turquie. La Hongrie a également confirmé son intention de rejoindre prochainement l’Observatoire et a transmis sa demande de participation en qualité d’observateur.

Retrouvez le message vidéo du Ministre français de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, à l’occasion de l’ouverture de la 1ère Conférence annuelle de l’Observatoire de l’Enseignement de l’Histoire en Europe :

PNG

Pourquoi un Observatoire de l’enseignement de l’histoire en Europe ?

Le rôle principal de l’Observatoire est de collecter et de mettre à disposition, par le biais d’une série de rapports réguliers et thématiques, des informations factuelles sur l’état de l’enseignement de l’histoire dans tous les pays participants. L’objectif principal est de faciliter l’échange de bonnes pratiques et l’apprentissage mutuel. Il sert également de plateforme de développement professionnel et de mise en réseau pour les associations professionnelles et les instituts européens actifs dans le domaine de l’enseignement de l’histoire.

La conférence a également abordé le sujet du premier rapport thématique de l’Observatoire : "Les pandémies et les catastrophes naturelles telles qu’elles se reflètent dans l’enseignement de l’histoire". Une conférence a notamment été donnée par l’historien de renommée mondiale, M. Niall Ferguson, et les leçons que l’on peut tirer des épidémies de maladies épidémiques dans l’histoire ont été discutées à un travers une session dédiée, animée notamment par plusieurs membres du Conseil scientifique consultatif de l’Observatoire.

La conférence a été clôturée par la députée Nicole Trisse, présidente de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

JPEG

Dernière modification : 21/12/2021

Haut de page