La Ministre Elisabeth Moreno défend la Convention d’Istanbul au Conseil de l’Europe

Mme Elisabeth Moreno, Ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, était en visite au Conseil de l’Europe le 23 juin 2021.

La Ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, Mme Elisabeth Moreno, a participé au panel de haut niveau organisé dans le cadre de la session plénière d’été de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe pour les dix ans de la Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, dite Convention d’Istanbul.

La Ministre a défendu la Convention d’Istanbul aux côtés de Mme Nadia Murad, militante irakienne et lauréate 2016 du prix des droits de l’Homme Vaclav Havel ; de M. Alexander de Croo, Premier ministre belge ; de Mme Anca Dana Dragu, présidente du Sénat roumain, de Mme Dubravka Šimonović, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences ; et de Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe.
Vous pouvez lire son discours et visionner l’intégralité du panel en rediffusion en cliquant sur l’image ci-dessous (à partir de 1h20’25") :

PNG

Devant l’hémicycle paneuropéen, la Ministre a présenté les mesures adoptées par la France dans le cadre du "Grenelle des violences conjugales", en s’appuyant notamment sur la Convention d’Istanbul et ses mécanismes de suivi. Elle a également rappelé que l’universalisation de la Convention d’Istanbul est l’un des objectifs majeurs de la diplomatie féministe française. Elle s’est réjouie de l’engagement du Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, M. Rik Daems au sein de la coalition d’action sur la violence basée sur le genre du Forum Génération Egalité (FGE).

Ce sommet multi-acteurs pour l’égalité femmes-hommes, organisé à Paris du 30 juin au 2 juillet par le Président de la République et Onufemmes sera le plus important rassemblement féministe depuis la Conférence mondiale des femmes de 1995. La Secrétaire générale du Conseil de l’Europe et le Président de l’Assemblée parlementaire y défendront notamment l’universalisation de la Convention d’Istanbul, i.e. la possibilité pour tous les pays du monde d’adhérer à ce traité majeur, considéré comme l’étalon-or en matière de prévention et lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.

Au cours de sa visite auprès du Conseil de l’Europe, la Ministre a également pu se réunir avec la Cour européenne des droits de l’Homme, dont la jurisprudence en matière de lutte contre la violence à l’égard des femmes et pour l’égalité femmes-hommes est également très développée (voir liens "en savoir +").

JPEG

Dernière modification : 06/07/2021

Haut de page