Lancement du Grenelle contre les violences conjugales

Ce mardi 3 septembre, le Premier ministre Edouard Philippe a lancé à l’hôtel Matignon le Grenelle des violences conjugales, en présence de plusieurs membres du gouvernement parmi lesquels le Ministre de l’Intérieur, M. Christophe Castaner, la Ministre de la Justice, Mme Nicole Belloubet et la Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, Mme Marlène Schiappa.

Les membres du gouvernement ont animé, devant des responsables associatifs, acteurs de terrain, policiers, gendarmes, magistrats ou avocats, des ateliers sur la prévention des violences, la « mise à l’abri et l’accompagnement » des victimes ou la « sanction » des auteurs violents.

Le Premier Ministre a par ailleurs annoncé plusieurs mesures pour venir en aide aux femmes victimes, parmi lesquelles la nomination de procureurs référents, l’augmentation de places supplémentaires d’hébergement et de logement, la facilitation du dépôt de plainte à l’hôpital, la promotion du numéro de téléphone 3919 pour les victimes de violences conjugales ou encore de nouvelles dispositions pour protéger la victime et ses enfants, victimes collatérales des violences conjugales.

Jusqu’au 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Grenelle des violences conjugales aura pour objectif :

• De sensibiliser le grand public, ainsi que les professionnels, aux défis à réaliser pour lutter contre les violences conjugales et de mieux faire connaître l’importance de la Convention d’Istanbul ;
• De rappeler l’importance des lois et autres textes internationaux et européens luttant contre les violences conjugales ;
• De concrétiser de nouvelles solutions pour des situations précises.

Dans le cadre de la Présidence française du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, la France a entrepris une large campagne en faveur de la ratification de la Convention d’Istanbul, texte de référence sur le plan international en matière de lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Elle a activement contribué à l’organisation d’une réunion les 23 et 24 mai à Strasbourg de tous les mécanismes internationaux visant à lutter contre les violences faites aux femmes et d’une conférence importante sur la jurisprudence nationale et internationale en matière de garde d’enfants et de violence domestique. Prochainement, une conférence des hauts représentants des ministres de l’Intérieur sur la lutte contre la violence domestique se tiendra à Strasbourg les 24 et 25 septembre et mettra en lumière le rôle clé joué par la police dans la lutte contre ce fléau.

Plus d’informations sur les mesures et objectifs du Grenelle : https://www.gouvernement.fr/partage/11130-lancement-du-grenelle-de-la-lutte-contre-les-violences-conjugales

Dernière modification : 04/09/2019

Haut de page