Najat Vallaud-Belkacem : lutter contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle à tous les âges et à tous les niveaux

(Strasbourg, 27 juin 2013) - " Partout où les lois empêchent les personnes LGBT d’organiser une marche pour leurs droits ou les enseignants d’expliquer à un jeune homosexuel qu’il a la même valeur que son voisin, partout où deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas s’embrasser publiquement sans se mettre en danger, les droits de l’homme régressent ", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, Ministre française des Droits des femmes.

JPEG
Visite de Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des Droits des femmes, et Jean-Claude Mignon, Président de l’Assemblée parlementaire (@Council of Europe)

Intervenant dans un débat de l’APCE sur la lutte contre la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, elle a encouragé les Etats à poursuivre leur engagement, d’autres, comme la Russie, à reconsidérer leur législation. " Ce n’est pas en stigmatisant une personne que l’on apprendra à nos enfants à respecter l’autre ", a-t-elle indiqué, ajoutant que " le droit des personnes LGBT est indissociable du droit de leurs enfants à s’épanouir dans une famille reconnue par les pouvoirs publics et protégée de toute discrimination ".

JPEG
Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des Droits des femmes (@Council of Europe)

Faire reculer durablement la haine et les violences qu’elle inspire, en agissant à tous les âges et à tous les niveaux est une priorité.

La Ministre a également rappelé la fierté de la France d’avoir rejoint les 8 pays européens, qui successivement depuis 10 ans, ont ouvert le mariage à tous les couples. La loi, a-t-elle indiqué, permet aussi d’agir, sur le terrain, contre les violences et les discriminations. " Il est plus difficile d’expliquer qu’un homosexuel a la même valeur qu’un hétérosexuel lorsque les droits accordés à l’un sont inférieurs à ceux qui sont accordés à l’autre. "

JPEG
Echange de vues avec la ministre française des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire Générale adjointe du Conseil de l’Europe et laurent Dominati, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès du conseil de l’Europe (@Council of Europe)

Dernière modification : 20/05/2015

Haut de page