Quai d’Orsay- Retrait de la Turquie de la convention d’Istanbul (20 mars 2021)

Déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sur le retrait de la Convention d’Istanbul par la Turquie (20 mars 2021)

DÉCLARATION DE LA PORTE-PAROLE DU MINISTÈRE DE L’EUROPE ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

TURQUIE – RETRAIT DE LA CONVENTION D’ISTANBUL
20 mars 2021

La France regrette profondément la décision des autorités turques de se retirer de la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe, alors que la Turquie avait été le premier pays à la ratifier en 2011.

A ce jour la Convention d’Istanbul représente l’instrument international le plus abouti en matière de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette décision va en premier lieu affecter les femmes turques, auxquelles la France exprime toute sa solidarité.

Cette décision marque plus généralement une nouvelle régression en matière de respect des droits de l’Homme, dont les droits des femmes font partie intégrante.

Alors que les atteintes aux droits des femmes se développent à travers le monde, la France continuera à se mobiliser et à s’engager en faveur de la lutte contre toutes les formes de violences sexistes et sexuelles.

Dernière modification : 22/03/2021

Haut de page