Rencontre avec les associations soutenues par le Fonds international LGBTI

(Paris, 10 décembre 2012) - Droits de l’Homme/Journée mondiale - Rencontre avec les associations soutenues par le Fonds international LGBTI - Déclaration du ministre délégué chargé du développement, M. Pascal Canfin

À l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’Homme, M. Pascal Canfin, ministre délégué chargé du développement a reçu, le 10 décembre, les responsables de trois associations de défense des droits des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués) venant d’Ouganda, de Chine et de République dominicaine et ayant reçu le soutien du Fonds « droits de l’Homme, orientation sexuelle et identité de genre » (dit Fonds international LGBTI).

M. Pascal Canfin a salué le travail de ces associations et souligné l’importance de leurs actions sur le terrain qui permettent de lutter concrètement contre l’homophobie et la transphobie grâce au dialogue et la sensibilisation.

À l’heure où les relations sexuelles entre personnes majeures du même sexe demeurent interdites ou réprimées dans près de 80 pays, avec des condamnations allant parfois jusqu’à la peine de mort, le ministre a réaffirmé la détermination de la France dans la lutte contre les discriminations à l’égard des personnes LGBTI, ainsi que l’engagement de la France pour une abolition universelle de la peine de mort. Le ministre a notamment exprimé sa vive inquiétude à l’égard du projet de loi actuellement examiné par le Parlement ougandais qui propose de renforcer les peines visant les homosexuels, avec des sentences allant jusqu’à la peine de mort.

Durant la matinée, les responsables de ces associations ont en outre été reçus par M. François Zimeray, ambassadeur chargé des droits de l’Homme.

Les responsables des associations participeront à la conférence mondiale de la fédération ILGA à partir du 11 décembre 2012.

Le Fonds LGBTI

Lancé par la France en 2009, le fonds international LGBTI, géré par France Expertise internationale (FEI) est un instrument innovant d’appui aux organisations de la société civile à travers le monde. Piloté conjointement par les donateurs (France, Pays-Bas, Norvège) et la société civile (ILGA, comité IDAHO, Amnesty International, FIDH, CNCDH) avec le concours d’observateurs (l’UNESCO, la fédération Inter-LGBT et l’association norvégienne LLH), il intervient directement dans des contextes où la situation des personnes LGBTI est particulièrement préoccupante afin d’assister les défenseurs des droits et d’engager le débat pour faire évoluer les mentalités. Un premier appel à projets lancé en 2011 a permis de soutenir des actions dans des domaines variés allant de la sensibilisation (organisation de débats impliquant des responsables religieux et politiques ainsi que des enseignants, réalisation de films documentaires, diffusion d’émissions à la radio et la télévision, organisation de débats dans les universités) au travail de terrain (assistance aux défenseurs des droits, dialogue avec les familles de personnes LGBTI, appui à des groupes fragiles et marginalisés tels que les prostitués transgenres). Un deuxième appel à projets sera lancé en 2013./.

Dernière modification : 28/05/2015

Haut de page