Session de printemps de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) à Strasbourg du 8 au 12 avril 2019

Cette session, au cours de laquelle les Premiers ministres de l’Arménie et de la Géorgie viendront d’exprimer, sera l’occasion de tenir des débats conjoints sur le renforcement de la coopération avec les Nations unies et la mise en œuvre des objectifs de développement durable ou encore la lutte contre la propagation des propos et actes haineux.

Parmi les autres sujets à l’ordre du jour figurent l’éradication du sexisme et du harcèlement sexuel dans les parlements, l’impact des médias sociaux sur les droits humains, et comment trouver un équilibre entre les droits des parents, des donneurs et des enfants lors du don anonyme de sperme et d’ovocytes.

L’Assemblée examinera également les ‘lessiveuses’ et les nouveaux défis en matière de lutte contre le crime organisé et le blanchiment de capitaux, et débattra de sa position concernant la création par l’Union européenne d’un mécanisme pour la démocratie, l’Etat de droit et les droits fondamentaux.

La Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe présentera son rapport annuel d’activité pour 2018 et répondra aux questions, tandis que l’échange de vues habituel aura lieu avec l’actuel chef de l’organe ministériel du Conseil de l’Europe, le ministre finlandais des Affaires étrangères, Timo Soini, et une séance de questions avec le Secrétaire Général, Thorbjørn Jagland.

On notera enfin qu’un débat d’urgence aura lieu sur le rôle et la mission de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

JPEG

Dernière modification : 08/04/2019

Haut de page