Ukraine – Nouvelles frappes massives de la Russie (9 mars 2023)

Ces frappes ont une nouvelle fois délibérément ciblé des immeubles résidentiels et des infrastructures civiles, notamment énergétiques.

La France a pris note avec préoccupation des informations relatives à une nouvelle déconnexion de la centrale de Zaporijjia du réseau électrique ukrainien du fait de ces frappes. Un tel ciblage systématique souligne la volonté claire de la Russie de poursuivre l’escalade dans sa guerre d’agression en Ukraine, une nouvelle fois condamnée à une très large majorité par la communauté internationale à l’Assemblée générale des Nations unies le 23 février.

Ces actes inacceptables sont constitutifs de crimes de guerre et ne peuvent rester impunis. Ils créent un risque inacceptable pour la sécurité et la sûreté nucléaires en Ukraine. La France continuera de se tenir aux côtés des juridictions ukrainiennes et de la Cour pénale internationale afin de lutter contre l’impunité de tels crimes. Elle poursuivra également son soutien militaire et civil afin de renforcer la résilience de l’Ukraine, aussi longtemps que nécessaire. Elle continuera également soutenir l’action de l’AIEA en faveur de la sûreté et de la sécurité nucléaires en Ukraine et, notamment, les efforts de son directeur général en vue de l’établissement d’une zone de protection autour de la centrale de Zaporijjia, dans le plein respect de la souveraineté ukrainienne.

Dernière modification : 10/03/2023

Haut de page